Tombée à une semaine de réserves de change, la RDC de Felix Tshisekedi se relève (S&P)

0
L'alliance fragile entre l'ancien président, Joseph Kabila, et le nouveau, Felix Tshisekedi, est essentielle pour maintenir la stabilité politique de ce pays continent et, partant, asseoir les bases d'une politique économique efficace.
Notée CCC+ avec perspective positive depuis août 2019, la République Démocratique du Congo (RDC, CCC+/Positive/C) n’est pas encore sortie de l’auberge. Dans une note datée du 31 janvier 2020, l’agence Standard and Poor’s estime que « la position extérieure du pays reste extrêmement fragile ». En octobre 2019, les réserves de change de ce pays continent de 60 millions d’habitants sont tombées à un niveau dangereusement faible avoisinant 302 millions USD, soit une semaine d’importations, contre 657


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis