Afrique du Sud : la DBSA au chevet de South African Airways

1

La Banque de développement de l’Afrique australe (DBSA) va décaisser en urgence une partie des besoins en fonds de roulement de la compagnie aérienne South African Airways (SAA), rapporte  mardi 28 janvier des sources proches du dossier.

Le gouvernement  par le bais du trésor public s’est engagé à verser les 2 milliards de rands (136 millions de  dollars) de fonds propres pour permettre à  la compagnie  de faire face à certaines de ces charges.

Malheureusement, l’Etat n’a pas tenu promesse et  SAA  a  été même obligée  d’annuler certains vols ce mois-ci.

À noter que  des experts en sauvetage des entreprises ont jusqu’à la fin du mois prochain pour fournir un plan de redressement.

 Mais le trésor national a émis des réserves  pour son engagement à dégager davantage de fonds publics dans le cadre de cette stratégie.

Les analystes sont formels, les enjeux sont de taille car plus de 5000 employés sont menacés ainsi que des milliers d’autres emplois intermédiaires  pour un pays qui affiche déjà un taux de chômage de 29%.

Riche d’une flotte de plus de 50 avions (Boeing, airbus…), SAA  dessert  21 destinations à travers l’Afrique et des villes plus éloignées, notamment New York et Londres.

Ibrahima Junior Dia

1 COMMENTAIRE

  1. Cette compagnie est gangrenée par lailleurs mauvaise gestion et injecté de l argent l état ne fera que retarder sa déchéance .
    Il faut des réformes profondes tel que la réduction de la flotte et la vente de certains
    Actifs …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here