o-mouna-kadiri-facebook
Mouna Kadiri, Directrice du Club Afrique Développement, appelle à la convergence des efforts de l’ensemble des communautés d’affaires engagées en Afrique.

 

Le Club Afrique Développement (CAD) et le Crédit du Congo ont officialisé ce vendredi 20 janvier 2017 à Pointe-Noire (Congo), la création du Club au Congo, traitant du thème : « Afrique Développement : quels leviers de croissance pour la PME ? », en présence de M. Alexandre Honoré PAKA, Préfet de Pointe-Noire et de M. Roland BOUITI VIAUDO, Maire de la ville de Pointe-Noire.

 

Ayant réuni de nombreux chefs d’entreprise, décideurs économiques, hautes personnalités de l’État et médias, cette manifestation a permis d’échanger et d’identifier des leviers concrets de renforcement des capacités des PME congolaises, ce qui représente un des enjeux majeurs du Projet de Société « La marche vers le développement ». M. Mohammed MEJBAR, Directeur Général du Crédit du Congo a rappelé que la filiale congolaise du groupe Attijariwafa bank joue pleinement son rôle de banque citoyenne en créant des opportunités de développement économique et sociale. La Directrice du Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank, Mme Mouna KADIRI, a par ailleurs souligné l’évolution du dispositif intra-africain, depuis la 1ère édition du Forum International Afrique Développement tenue en 2010, grâce à la convergence des efforts de l’ensemble des communautés d’affaires engagées en Afrique et en particulier les opérateurs économiques et décideurs du Congo.

 

Intervenant au panel, M. Armand Bienvenu VOUIDIBIO, Directeur de Cabinet au Ministère des PME, de l’Artisanat et du Secteur Informel, représentant Madame la Ministre Yvonne Adélaïde MOUGANY, a présenté la vision du Gouvernement dans ce domaine, le dispositif mis en place et les efforts consentis par son Département Ministériel en matière de promotion et de développement des PME. Pour sa part, Mme Annick Patricia Mongo, Directrice Générale de l’Agence pour la Promotion des Investissements (API), dans son intervention, a mis en avant les actions entreprises par son Agence pour promouvoir l’investissement productif porté principalement par les PME locales, vecteur principal de diversification économique au Congo. Interrogé sur les stratégies que doivent bâtir les PME, M. Paul OBAMBI, Président de la Chambre de Commerce, d’Industrie, d’Agriculture et des Métiers de Brazzaville a proposé d’importantes réformes engagées pour parvenir à un maintien de la croissance des PME congolaises malgré le ralentissement économique que connaît le pays.

Ce contenu pourrait également vous intéresser