franc-cfa
Comme tout caricature, cette image extraite du site « Star du Congo » force les traits d’une relation atypique entre la France et ses ex-colonies.

L’analyse  de  Malamine Mohamed intitulé « Le Franc CFA: fantasmes, délires et réalités » a suscité un débat enflammé sur la toile.  A l’argumentaire technique de l’auteur, voici une réponse technique  d’un de nos lecteurs que nous publions ici comme pièce contributive au débat fécond sur une monnaie qui rattache l’UEMOA, la CEMAC et les Comores à leur ex-puissance coloniale.

 

4 principes et modalités régissent la coopération monétaire entre la France et les trois zones francs (BCEAO, BEAC, COMORES) :

1. La garantie de convertibilité illimitée accordée par le Trésor français aux deux francs CFA et au franc comorien («La convertibilité désigne la propriété d’une monnaie d’être librement inchangeable à tout moment contre de l’or ou contre une devise étrangère, ce qui suppose que les autorités soient en capacité de satisfaire toute demande de conversion présentée. Elle est un facteur essentiel de la confiance dans une monnaie » Trésor Français).

Lire la suite 

 

Share Button