Carbon

La Société financière internationale, branche privée de la Banque mondiale, annonce un investissement de 25 millions de dollars pour le producteur pétrochimique, Carbon Holdings Egypt. Cet investissement entre dans le cadre d’un plan de financement de 2 milliards dans le pays, selon l’agence d’information Bloomberg.

Selon le directeur de la SFI pour le Moyen-Orient et Afrique du Nord, Mouayed Makhlouf, l’institution va déployer d’autres stratégies afin de fournir un financement supplémentaire pour la société pétrochimique.

« Il y a des risques en Egypte, mais il y a beaucoup de possibilités à moyen et à long terme » a-t-il indiqué. Le prêteur basé à Washington prévoit de mettre environ 500 millions de dollars par année en Egypte au cours des quatre prochaines années, dont la majorité sera destiné à des projets d’énergie, ainsi que les énergies renouvelables.

Depuis 2011, la Société Financière Internationale a injecté pas moins de 1,4 milliard de dollars en Egypte, soit environ 1 milliard de dollars d’actifs.

Carbon Holdings est à la recherche de financement pour construire un complexe pétrochimique qui permettra de réduire la dépendance de l’Egypte sur les importations pour les produits utilisés dans l’industrie et pour fabriquer des plastiques., chef de la direction Basil El-Baz a déclaré dans la même interview à Dubaï. Le complexe commencera à fonctionner en 2021 et permettra de traiter 4 millions de tonnes de naphta par an pour faire le polyéthylène, le polypropylène et d’autres produits chimiques.

Share Button