Screenshot_2016-05-10-13-31-41-1-1

70 milliards de rands, soit 5 milliards de dollars, tel est le montant d’investissements dégagé par le gestionnaire sud-africain de fonds de pension Public Investment Corporation (PIC) pour les 3 prochaines années en Afrique du Sud, a annoncé le vice-ministre sud-africain des finances, Mcebisi Jonas, le 4 mai dernier à l’assemblée nationale. 

Ces investissements, selon le vice-ministre sud africain des finances, stimuleront la croissance économique dans certains secteurs tels que l’énergie, l’exploitation minière et l’agriculture. Ceci permettra aussi de réduire le taux de chômage en Afrique du Sud avec la création de plusieurs emplois.

La PIC, dont les actifs sous gestion s’élèvent à plus de 1800 milliards de rands, détient des participations dans la plupart des grandes entreprises sud-africaines. Les investissements en actions de cette structure quasi-publique chargée de la gestion des fonds de pension des fonctionnaires sud-africains, représentent environ 12% de la capitalisation du Johannesburg Stock Exchange.

Ce contenu pourrait également vous intéresser