La Banque africaine de développement (BAD) a octroyé aux Seychelles un prêt de 10 millions de dollars, en appui au développement du secteur privé entravé par des contraintes.

Cet argent devrait servir à renforcer les initiatives du gouvernement en faveur du secteur privé, notamment système électronique d’enregistrement foncier, la modernisation des droits liés à la concurrence et l’amélioration de l’accès aux services financiers.

Les petites et moyennes entreprises seront les principales bénéficiaires de ce prêt et de ces diverses initiatives qui seront mises en œuvres.

Ces réformes auront non seulement un impact positif direct sur l’environnement de l’entreprise, mais vont aussi améliorer la qualité et l’efficacité des dépenses publiques.

L’économie des Seychelles est actuellement sous un plan de réforme macroéconomique assisté par le FMI et visant à faire baisser la dette publique à 50% du PIB d’ici 2017.

 

Bandiaré NDOYE

Share Button