La Guinée et le Sénégal ont signé, dimanche 09 Aout à Dakar, un protocole d’accord bilatéral et multilatéral portant sur le développement des opportunités énergétiques de la Guinée pour l’atteinte de l’autosuffisance en énergie des deux pays et ceux de la sous-région.
A travers cet accord, Dakar et Conakry s’engagent à coopérer pour le développement du potentiel hydroélectrique guinéen et la protection de l’écosystème et les têtes de sources des cours d’eau et autre sites sensibles du massif du Fouta-Djallon.

Dans le cadre de ce projet bilatéral, il est prévu des aménagements hydroélectriques des fleuves de Kaléta d’une puissance d’environ 240 MW, d’Amaria de 400 MW et de Grand Kinkon de 291 MW.
Les deux pays mettront aussi en place un projet de réseau de transport pour l’évacuation de l’énergie. Cela va contribuer à faciliter la distribution de l’énergie.