La Banque centrale de Maurice a publié un communiqué mettant en garde les usagers contre le bitcoin, cette monnaie virtuelle, progressivement adoptée par divers consommateurs dans le monde.

Pour l’institution centrale, l’utilisation de cette monnaie est dangereuse. Le bitcoin, selon la banque centrale mauricienne, expose ses utilisateurs à plusieurs risques comme la fraude, la perte de valeur ou encore la difficulté d’échange contre une monnaie réelle. Excessif même s’il faut noter que ce marché n’est pas régulé pour l’instant.
Le Bitcoin est un réseau de paiement novateur, libre et ouvert. C’est une technologie pair à pair fonctionnant sans autorité centrale. La gestion des transactions et la création de bitcoins est prise en charge collectivement par le réseau. La conception de cette monnaie électronique est publique.
Grâce à plusieurs de ses propriétés uniques, le bitcoin rend possible des usages prometteurs qui ne pourraient pas être couverts par les systèmes de paiement précédents.

Ce contenu pourrait également vous intéresser