Auteur/autrice : Mamadou Aliou Diallo

Je suis Mamadou Aliou Diallo, journaliste- Blogueur, Web activiste et acteur de la société civile (ONG). Diplômé de l'ISMGB (Institut supérieur des Mines et Géologie de Boké) avec une licence en Génie Traitement- Métallurgie; Formation en Communication et journalisme à JMJ-Communication, Administrateur du site Guinée économie et signe pour le site d'informations en ligne Guineeconakry.info (GCI), un site distingué à plusieurs reprises, meilleur site internet Guinéen, cité et référencé par plusieurs médias internationaux.

Portée économiquement par son secteur minier qui représente 90 % de ses exportations, et qui a failli provoquer une crise mondiale majeure de l’aluminium, avec en toile de fond l’incertitude liée au putsch du 5 septembre 2021, la Guinée figure, malgré la pandémie de Covid-19, dans le top 5 des pays africains aux économies les plus résilientes, affichant un taux de croissance de son PIB de 5,2% en 2021. Cependant, les effets pervers d’une inflation galopante de sa monnaie, le franc guinéen (GNF), continuent de fragiliser le pouvoir d’achat des populations. De l’ordre de 9,8 % en 2018 avant d’enregistrer une…

Suite...

Ce qui pouvait paraître impossible il y a deux mois, va finalement se produire. Le président bissau guinéen, Umaro Sissoco Embaló, est attendu ce mercredi 20 octobre à Conakry pour un tête-à-tête avec le colonel Mamady Doumbouya, leader de la junte militaire au pouvoir en Guinée. Selon plusieurs sources, il arrive dans la capitale guinéenne pour négocier la libération d’Alpha Condé, après son faux-départ lors de la première mission de la délégation des chefs d’État de la CEDEAO en septembre dernier, conduite par Alassane Ouattara et Nana Akufo Addo.Cela peut paraître contradictoire, mais le président bissau guinéen qui revendique sa…

Suite...

Le Premier ministre de la transition en Guinée, Mohamed Béavogui, considéré comme un vétéran du développement pour sa longue expérience pratique dans les organisations internationales, a entamé, vendredi 15 octobre 2021, une offensive diplomatique vers la CEDEAO, sa toute première mission officielle en dehors du pays depuis sa nomination il y a une dizaine de jours. L’ancien directeur général de l’African Risk Capacity (ARC) et, à ce titre, sous-secrétaire général des Nations-Unies qui a, un délai d’un mois pour soumettre au président de la transition la nomenclature de son gouvernement, s’est entretenu à Accra avec le ghanéen Nana Akufo Addo,…

Suite...

A l’image de Kabinet Sylla, intendant général à la présidence sous Alpha Condé, plusieurs dignitaires de l’ex-régime sont dans le viseur. Engagé personnellement dans un vaste chantier de réformes administratives et de lutte anti-corruption qui implique la conduite d’audits sur la gestion du régime déchu, la récupération des biens de l’État détournés à des fins personnelles et la moralisation de la gestion dans l’administration publique, le colonel Mamady Doumbouya, officiellement président de la République de Guinée depuis le 1er octobre 2021, a décidé de geler les avoirs des anciens dignitaires du régime d’Alpha Condé ou les comptes bancaires des entreprises…

Suite...

Annoncé la veille par la junte, le président de la Sierra Leone, Julius Maada Bio, est arrivé à Conakry (Guinée) ce lundi 11 octobre, officiellement dans le cadre d’une visite de renforcement des liens de coopération entre les deux pays voisins. Le président de la transition, le colonel Mamady Doumbouya, a reçu à l’aéroport international de Conakry, son homologue de la Sierra Leone, en compagnie du premier ministre de la transition, Mohamed Béavogui, avant d’échanger et d’entamer avec Julius Maada Bio, des travaux dans un réceptif hôtelier de Conakry. Depuis la chute du régime d’Alpha Condé le 5 septembre dernier,…

Suite...

La guerre est désormais déclarée entre le PDG de Guiter SA, Ansoumane Kaba, et celui d’Ebomaf, Mahamadou Bonkoungou. Après les accusations portées par ce dernier contre le premier, qualifiant, entre autres, sa société «d’incompétente pour les grands travaux», le Guinéen est sorti de son silence pour envoyer sa réplique à l’homme d’affaires burkinabé. Une réplique pas des plus diplomatiques. Au cours d’un point de presse animé ce jeudi 8 octobre, Ansoumane Kaba, le PDG de Guiter SA, n’y est pas allé du dos de la cuillère pour tacler Mahamadou Bonkoungou qu’il a, à son tour, traité d’ «arrogant», sa société…

Suite...

Le magnat burkinabè des BTP, propriétaire d’Ebomaf, Mahamadou Bonkoungou, qui est cité dans l’un des pires scandales financiers en Guinée, relatifs au projet routier Kankan-Kissidougou (194 km) pour un coût de 305 millions d’euros, un montage financier qui avait abouti au décaissement en 2014, de 185 millions d’euros en faveur de sa société, n’en démord toujours pas. Le samedi 2 octobre 2021, à Ouagadougou, il est sorti du bois un mois après la chute d’Alpha Condé accusant l’État guinéen de lui devoir 20 millions d’euros, et annonçant son intention de traduire la Guinée devant les juridictions compétentes pour non-respect des…

Suite...

Le colonel Mamady Doumbouya, tombeur d’Alpha Condé le 5 septembre dernier, a officiellement été installé, après sa prestation de serment, dans ses fonctions de président de la transition, chef de l’État et chef suprême des armées, ce vendredi 1er octobre 2021 au Palais des Nations de Conakry, par la cour suprême guinéenne qui s’est substituée à la cour constitutionnelle entre temps suspendue. Après la promulgation de la charte de la transition en début de semaine, plus rien ne semble entraver la détermination du chef de file de la junte à dérouler une transition dont la durée reste encore floue. Même…

Suite...

Barricadée unilatéralement par le président guinéen déchu, Alpha Condé, à l’approche de l’élection présidentielle d’octobre 2020, officiellement pour des contingences d’ordre sécuritaire, la frontière guinéo-sénégalaise a été rouverte ce 29 septembre 2021, près d’un an après.  Un ouf de soulagement pour des milliers de transporteurs et commerçants sur l’un des axes transfrontaliers les plus fréquentés à partir de la Guinée. Malgré les pertes économiques considérables subies, particulièrement par les commerçants de la région du Fouta, avec l’arrêt du trafic avec le Sénégal, la réouverture imminente du poste-frontière préalablement annoncée par le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) pour le 24 septembre…

Suite...

La transition enclenchée au soir de la prise du pouvoir par le Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) le 5 septembre dernier, a pris un grand coup d’accélérateur ce lundi 27 septembre 2021 avec la divulgation de la charte de la transition. Le texte qui balise désormais le processus sur le plan juridique et organisationnel est officiellement entré en vigueur pour supplanter la constitution guinéenne modifiée par le président déchu, Alpha Condé en 2020.Après la longue série de consultations avec les forces vives de la Nation, engagée par le colonel Mamady Doumbouya, le leader de la junte…

Suite...

C’est l’une des annonces phares faites dans la soirée de ce lundi 27 septembre au journal télévisé de la Radio télévision guinéenne. Cette baisse entre en vigueur ce mardi 28, seulement deux mois après la revue à la hausse polémique de 9000 GNF à 11 000 GNF du prix du litre des hydrocarbures, soit 22%, opérée par l’ancien régime d’Alpha Condé déchu au début de ce mois. Ainsi, le prix du litre d’essence est ramené de 11 000 GNF à 10 000 GNF, soit une légère baisse de 10 % qui devrait toutefois avoir des répercussions positives sur le coût…

Suite...

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a rendu public, ce vendredi 24 septembre, une liste de 92 personnes ayant pris part ou soutenu de manière active la modification de la constitution et le troisième mandat du président Alpha Condé, destitué par l’armée depuis le 5 septembre dernier. Le « coup d’Etat constitutionnel » a, selon eux, été favorisé par divers individus, de la base au sommet de l’État. Du premier ministre Ibrahima Kassory Fofana aux membres de son gouvernement, notamment Mohamed Diané de la Défense, en passant par les cadres de l’administration publique y compris, le…

Suite...

Le Procureur général près le Tribunal de première instance (TPI) de Kaloum dans le centre administratif de Conakry, Alpha Sény Camara, a annoncé ce mardi 21 septembre la réouverture du dossier du présumé détournement de 20 millions de dollars, sous Alpha Condé, impliquant l’ancienne ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Zenab Dramé, communément appelé « Nabaya ». Révélé par la presse guinéenne par l’intermédiaire de lanceurs d’alerte, la justice guinéenne s’était emparé du dossier en novembre 2020 avant finalement de le refermer en catimini sous la pression. C’est en substance les révélations que le Procureur général près le Tribunal…

Suite...

Engagée depuis environ deux semaines, la mission de bons offices entamée par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans le cadre de la crise politique en Guinée ne se déroule toujours pas comme sur des rails. Selon plusieurs sources, les présidents Umaru Cissoco Emballo de la Guinée – Bissau et Macky Sall du Sénégal étaient également désignés par leurs pairs de l’organisation sous-régionale, ensemble avec l’Ivoirien Alassane Ouattara et le Ghanéen Nana Akufo Addo, le président en exercice, pour venir remettre les conclusions du sommet extraordinaire d’Accra du 16 septembre 2021, et rencontrer également le président…

Suite...

Les présidents Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire et Nana Akufo Addo du Ghana étaient en mission vendredi 17 septembre à Conakry dans le cadre de la médiation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en Guinée. Objectif, présenter les conclusions du sommet extraordinaire tenu la veille à Accra, et discuter de son contenu avec la junte au pouvoir depuis l’arrestation d’Apha Condé. Les deux chefs d’Etat étaient accueillis à l’aéroport de Conakry par les huées de quelques centaines de manifestants mobilisés pour leur réserver un accueil hostile aux cris de « Cédéao Zéro »,  » la…

Suite...

Convoqués par le président de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Nana Addo Akufo-Addo, à un sommet extraordinaire sur la situation politique en Guinée, les dirigeants de la sous-région se sont réunis ce jeudi 16 septembre à Accra (Ghana). L’instance a maintenu et renforcé les sanctions contre la Guinée, préconisé la tenue dans un délai de six (6) mois, des élections présidentielle et législatives pour la restauration de l’ordre constitutionnel  et réitéré son appel à la sauvegarde de l’intégrité physique et la libération de l’ancien président Alpha…

Suite...

Cette décision du Comité national du rassemblement et du développement (CNRD) relayée dans les médias d’État dans la soirée du lundi 13 septembre sera, selon un communiqué de la junte, adossée à une évaluation immédiate de la situation sécuritaire et sanitaire en vue de l’ouverture graduelle des six frontières limitrophes suivant un calendrier déjà défini. Selon le calendrier établi, la frontière Sierra-Léonaise devrait être rouverte avant le 15 septembre 2021; la frontière libérienne avant le 16 septembre ; la frontière ivoirienne avant le 17 septembre ; la frontière malienne avant le 18 septembre ; et les frontières bissau-guinéenne et sénégalaise,…

Suite...

En foulant le sol guinéen ce vendredi 10 septembre, la mission de la CEDEAO dépêchée en Guinée par les chefs d’État et conduite par Jean Claude Kassi-Brou, président de la commission de l’organisation, avait essentiellement deux missions : obtenir des garanties pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel et la libération du président déchu, Alpha Condé, toujours prisonnier des putschistes des forces spéciales. Après une première rencontre de prise de contact à l’hôtel Riviera de Conakry où la délégation s’est entretenue avec le leader de la junte, Mamadou Doumbouya et son équipe, la mission s’est ensuite rendue au QG des…

Suite...

Dans une déclaration hautement diplomatique rendue publique ce vendredi 10 septembre, les États-Unis d’Amérique soutiennent l’Autorité des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, dans son appel du 8 septembre, à un retour à l’ordre constitutionnel en Guinée, au respect de l’Etat de droit, ainsi que sa décision de suspendre momentanément le pays des instances de l’organisation sous-régionale. Les États-Unis disent se joindre à l’appel de la CEDEAO pour la sécurité et la libération immédiate de l’ancien président Alpha Condé et exhortent les autorités militaires à « continuer » de respecter leur responsabilité en matière de protection des citoyens et des biens américains en…

Suite...

Désormais, les fonds alloués aux anciens membres du gouvernement du président destitué par la junte militaire en Guinée le 5 septembre dernier, ainsi qu’aux hauts fonctionnaires, administrateurs et régies financières de l’État sont gelés. Le Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) l’a fait savoir dans la soirée du jeudi 9 septembre à travers une annonce relayée à la Télévision nationale. Ces mesures, indique-t-on, visent à préserver les intérêts du pays. Par ailleurs, précise le CNRD,  » les établissements publics à caractère administratif et commercial existant dans tous les départements ministériels et à la présidence, les programmes et…

Suite...

Réunie ce mercredi 8 septembre en session extraordinaire virtuelle sur les situations politiques des Républiques de Guinée et du Mali, l’autorité des chefs d’États et de gouvernement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a décidé de suspendre la Guinée de l’organisation sous-régionale et exige la libération sans délais d’Alpha Condé.Le pays se voit ainsi priver d’accès à toutes les instances de prise de décisions au niveau de la CEDEAO qui demande à ce que l’Union africaine et les Nations Unies lui emboîtent le pas. L’organisation sous-régionale exige, par ailleurs, un retour à l’ordre constitutionnel. La Guinée…

Suite...

Un vent nouveau d’espoir semble souffler sur la Guinée depuis le dimanche 5 septembre 2021 (septembre des révolutions !). Ce mardi 7, personne n’aurait parié 72 heures auparavant sur une telle issue même si tous les ingrédients étaient réunis et le pays au bord de l’implosion politique, économique et sur le plan du leadership. Le discours fondateur du Comité national de rassemblement et du développement (CNRD) lu par son leader, le major Mamady Doumbouya, commandant de l’unité d’élite des forces spéciales qui a mis fin dimanche au petit matin, à 11 ans de pouvoir, semble être plein de sens, de…

Suite...

Comme une sorte de libération, plusieurs Guinéens exultent et acclament les hommes du Comité national du rassemblement et du développement (CNRD). En effet, Conakry est en ébullition depuis l’annonce de la prise du pouvoir à la Télévision nationale par le colonel Mamady Doumbouya, le leader des putschistes, tombeur d’Alpha Condé au pouvoir depuis 2010. Ainsi, des scènes de liesse populaire sont signalées dans des quartiers de Conakry et en province. Les différents axes routiers (Leprince et Fidel Castro) sont pris d’assaut par des milliers de citoyens exprimant leur joie. En rappel, des tirs nourris ont été entendus ce dimanche matin…

Suite...

Au vu de l’évolution de la situation, le nouvel homme fort de la Guinée s’appelle Mamady Doumbouya, commandant du groupement des forces spéciales (GPS). Le colonel a fait une déclaration en début d’après-midi de ce dimanche 5 septembre pour confirmer l’arrestation d’Alpha Condé au palais Sekhoutoureya et la mise en place d’un Comité national du rassemblement et du développement (CNRD). Le colonel Mamady Doumbouya a, dans un premier discours, dénoncé un « système de mal gouvernance » institutionnalisé en Guinée, un « dysfonctionnement des institutions républicaines, (une) instrumentalisation de la justice, le piètement des droits des citoyens, l’irrespect des principes et politisation à…

Suite...

Le ministère sénégalais des Finances et du Budget a annoncé le 2 août 2021, avoir abandonné 47 milliards de FCFA de recettes fiscales pour soutenir le pouvoir d’achat des Sénégalais, affaibli par la hausse des denrées de premières nécessités. Le gouvernement sénégalais a donc décidé pour cela d’appliquer des montants forfaitaires sur les droits de douane recouvrables sur la valeur CAF. Ce qui va entrainer une réduction des droits de douane dus à 50%. Pour maintenir le pouvoir d’achat des Sénégalais, le président Macky Sall a ainsi décidé de suspendre la taxe conjoncturelle à l’importation (TCI) sur le sucre cristallisé…

Suite...

L’arbitrage que la Guinée attendait de l’organisation mondiale de la Santé (OMS) par rapport à sa divergence avec la Côte d’Ivoire sur l’épineuse question d’Ébola est tombé ce mardi 31 août 2021. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Il n’existe « aucune preuve» de la présence du virus Ébola en Côte d’Ivoire, d’après de nouvelles analyses effectuées sous la supervision de l’Institut Pasteur de (France) par le laboratoire Bio-Mérieux de Lyon qui se sont avérées négatives. L’OMS précise que la patiente (jeune fille guinéenne) n’a pas contracté la maladie à virus Ebola (MVE) et que de plus amples analyses…

Suite...

L’Assemblée nationale guinéenne était en « session parlementaire extraordinaire » les 25 et 26 août 2021 sur convocation du président Alpha Condé. À l’ordre du jour figuraient deux projets de loi dont l’examen de plusieurs lignes budgétaires relatives au projet de la loi des finances rectificative pour l’année en cours. Le projet de loi des finances rectificative soumis à l’appréciation des députés par le ministre du budget soulève beaucoup d’interrogations au sein de l’opinion. En effet, les lignes budgétaires allouées aux dépenses (de fonctionnement) des députés et de la présidence de la République progressent du tiers. Le Palais Sekhoutoureya se « taille la…

Suite...

La fameuse entente entre le pays d’Alpha Condé et celui de son allié et voisin, Alasane Ouattara, risque de voler en éclat au fur et à mesure de l’évolution de la crise sanitaire liée à Ébola. Le temps n’est plus plus à la synergie des premières heures. La franche  collaboration entre les deux nations s’est, au fil du temps, transformée en méfiance puis en défiance.  En cause, la divergence autour de l’origine de la souche virale Ébola qui aurait été, selon la partie ivoirienne, importée depuis le territoire guinéen. Une thèse que les autorités sanitaires de Conakry mettent en doute. L’annonce, mardi 24…

Suite...

Le magnat des BTP Mahamadou Bonkoungou, patron du groupe Ebomaf (Entreprises Bonkoungou Mahamadou et Fils) en activité en Afrique de l’Ouest, notamment (en 2014) en Guinée et qui affiche également des ambitions continentales dans le secteur bancaire africain et celui de l’assurance (au Burkina Faso, à Djibouti et au Togo) vient d’acquérir une «autorisation d’exploitation» d’une mine d’or en Guinée. Cette information non officielle ni au Burkina Faso ni en Guinée, et qui a fait la une de plusieurs journaux ouest-africains a, en réalité, fuité par le biais d’un proche du patron d’Ebomaf. Et les médias qui l’ont pratiquement relayé…

Suite...

Depuis la confirmation le 14 août 2021 chez une guinéenne en provenance de Labé, en moyenne Guinée, suite à des analyses cliniques de la maladie à virus Ébola (Mve), les deux pays voisins avaient entrepris conjointement des mesures urgentes pour circonscrire la maladie et empêcher la survenue d’une nouvelle épidémie. La Guinée a même expédié 5000 doses du vaccin Ébola à son voisin ivoirien et dépêché plusieurs experts afin de lui conseiller dans la conduite de la prise en charge et de la vaccination. Malgré la précaution prise par les autorités ivoiriennes de boucler momentanément leur frontière terrestre avec la…

Suite...

Suite à l’arrivée sur son sol d’une ressortissante guinéenne qui a été confirmée positive à la maladie à virus Ébola (MVE), le samedi 14 août dernier, les autorités ivoiriennes, au-delà du dispositif de surveillance et de suivi mis en place pour circonscrire la maladie afin d’éviter une épidémie, ont décidé de fermer leurs frontières terrestres avec la Guinée. Si cette fermeture n’est pas encore officialisée par Conakry ou Abidjan, qu’elle soit momentanée ou prolongée, elle demeure effective selon les autorités de la sous sous-préfecture guinéenne de Zoo, située à la frontière avec la côte d’ivoire. Une situation qui risque de…

Suite...

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un cas d’Ébola a été confirmé ce samedi 14 août à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Dans un communiqué, l’institution indique que les premières enquêtes ont révélé que le patient porteur du virus vient de la Guinée et a été admis dans un hôpital pour recevoir les premiers soins. Cependant, précise l’OMS, rien n’indique que le cas présent est lié à l’épidémie antérieure survenue en Guinée et des recherches plus approfondies et des séquençages du génome devraient permettre de connaitre l’origine du virus identifié chez le patient alité qui reçoit un traitement. L’OMS a par ailleurs…

Suite...

Annoncé depuis plusieurs années, le projet de construction des quatre échangeurs (Hamdallaye- Bambeto-Cosa-Cité Enco5) en banlieue de Conakry pour fluidifier la circulation dans la capitale guinéenne a atteint une nouvelle phase le 8 août 2021, avec l’annonce de la signature d’un accord entre le gouvernement et le Fonds d’Abou Dhabi pour le développement (FADD), en faveur d’un prêt concessionnel d’une valeur de 26 millions de dollars US pour la construction des échangeurs de Bambeto et Cosa.Le Fonds d’Abou Dhabi pour le développement, (FADD), la branche de développement économique du gouvernement des Émirats Arabes Unis, avec le déblocage de ces 26…

Suite...

L’ancien président français, Nicolas Sarkozy, est arrivé le 6 août 2021 dans la capitale guinéenne pour rencontrer une nouvelle fois, le chef de l’État guinéen, dans le cadre d’une visite dont les contours n’ont pas été définis par les autorités guinéennes et dont ils se sont abstenues de tout commentaire. Ce qui a laissé place à beaucoup de spéculations dans un contexte politique tendu depuis la réélection d’Alpha Condé pour un troisième mandat contesté.Quoi qu’il en soit, les Guinéens sont désormais habitués aux balais diplomatiques de l’ancien président français, en témoignent ses trois déplacements successifs sur Conakry au cours de…

Suite...

Après le débat passionné sur l’opportunité d’appliquer le principe de flexibilité du prix du carburant, le gouvernement guinéen a officialisé ce mardi 3 août, la hause du prix de l’essence à la pompe de 22,22 %, passant de 9 000 à 11 000 GNF à partir de ce mercredi 4. Les prix des autres produits pétroliers comme le gazoil et le mazoute (rehaussés au même prix) entre autres, sont également concernés par ce réajustement qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. L’État s’étant offert le privilège de passer outre l’application du principe de flexibilité pour baisser le prix…

Suite...

Vista Bank, le groupe bancaire fondé et présidé par l’homme d’affaires burkinabè Simon Tiemtoré, a officialisé le 29 juillet 2021 à Conakry, l’aboutissement avec succès de son opération d’acquisition de 52% des parts de BNP Paribas au capital de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie de la Guinée (BICIGUI), grâce au fonds d’investissements Lilium Capital, avec l’appui technique d’Afreximbank pour la structuration du financement de cette OPA hautement stratégique. Actée depuis octobre 2020, cette cession dont le montant de la transaction n’a pas été révélé a été possible grâce à la réorientation stratégique du groupe BNP Paribas qui…

Suite...

Malgré la ratification par l’assemblée nationale guinéenne de l’accord de coopération militaire et technique signé le 19 juin 2021 à Accra (Ghana) entre la Guinée et le Sénégal en marge de la 59ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’État de la Cedeao, pour la réouverture de leurs frontières communes, sa mise en application coince encore. Côté guinéen, des hauts responsables du ministère de la Défense nationale expliquent que le pays a joué sa partition dans la mise en œuvre de cet accord, et que la suite est du ressort du Sénégal. « Nous attendons nos amis Sénégalais. Je pensais que…

Suite...

La société de téléphonie Orange Guinée, filiale de la Sonatel, dans un communiqué en date du 22 juillet 2021, a annoncé à ses abonnés la suppression, à partir du 23 juillet, de ses bonus voix qu’elles offrent habituellement les vendredis et ceux offerts via rechargement Orange money, qui sont respectivement de 100% et 25 %. L’opérateur justifie cette décision en évoquant l’arrêté du ministère des Postes et Télécommunications, annonçant fin mars, la baisse du tarif de la redevance d’interconnexion des opérateurs de télécommunications de 30 F à 20 F/min soit 0,33F/s, entrée en vigueur le 1er juin. Une situation de…

Suite...

Soupçonné d’avoir détourné près de 111 millions de dollars et plus de 27 millions de livres sterling en guise de compensation, destinés à 300 victimes étrangères de ce qu’on appelle en RD Congo, la « Zaïrianisation » ou nationalisation des biens et entreprises sous le régime du Maréchal Mobutu en 1970, l’ancien premier ministre et sénateur Augustin Matata Ponyo a vu son immunité parlementaire levée début juillet par le Sénat. Son nom est également cité dans le fiasco du projet de Parc Agro-Industriel de « Bukanga Lonzo » dont il est perçu comme étant « l’auteur intellectuel » avec un détournement de plus 7 millions de dollars pour…

Suite...

À la suite du sommet de Paris de mai dernier sur le financement des économies africaines et sur la réaménagement de la dette des pays pauvres, le sommet de chefs d’État, à l’occasion de la « 20e reconstitution » des ressources de l’Association internationale de développement (IDA-20) s’est ouvert ce jeudi 15 juillet à Abidjan en Côte d’ivoire. Impulsé par le président ivoirien Alassane Ouattara, « IDA-20 » est une initiative soutenue par le groupe de la Banque mondiale à travers les pays développés donateurs pour accompagner financièrement les économies des pays pauvres ou en voix de développement, grâce à des mécanismes attractifs et…

Suite...

C’est en substance l’une des principales conclusions préliminaires de l’enquête menée par la police haïtienne sur la mort du président Jovenel Moïse, assassiné dans sa résidence privée à Pèlerin 5, près de Port-au-Prince dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021. Sa femme, grièvement blessée lors de l’attaque et qui a été évacuée en Floride pour des soins, est désormais hors de danger. Christian Emmanuel Sanon, âgé de 63 ans, né en Haïti et qui a longtemps vécu en Floride (États-Unis), est rentré au pays au début du mois dernier. Celui qui se fait passer à la fois pour…

Suite...

Depuis l’annonce par le régulateur, la Loterie nationale de Guinée (Lonagui), de la cessation du contrat de concession de Guinée Games et la reprise en main de la société de pari sportif dirigé par l’homme d’affaires Antonio Souaré, les deux entités se livrent une bataille de communication par médias interposés. Le premier cherchant à justifier sa décision, le second tentant de prouver sa légitimité et sa bonne foi. La direction générale de Guinée Games avait jusque-là opté pour la stratégie du silence et vraisemblablement pour préparer sa défense afin de riposter avec son armée d’avocats. Elle n’avait fait aucune déclaration…

Suite...

Le nouveau directeur général d’Agro Food Industries, filiale du groupe Sonoco qui gère entre autres les Moulins d’Afrique, Nestlé Guinée et Les Boissons Salam, a officiellement été investi dans ses nouvelles fonctions le 3 juillet 2021 à Conakry, dans les unités industrielles du groupe SONOCO. Il remplace à ce poste Aboubacar Camara qui prend désormais le lead de la direction commerciale. Jean Ntambwe arrive à la tête de la direction générale d’Agro Food Industries Guinée fort d’une expérience en Afrique et en Guinée. Il a notamment occupé la fonction de directeur général de Bonagui SA Guinée, filiale d’ECCBC; Directeur Distribution…

Suite...

Avec l’apparition de nouveaux variants du Covid-19 comme Alpha, Bêta, Gamma et Delta, l’agence nationale pour la sécurité sanitaire (ANSS) de Guinée a annoncé ce 30 juin 2021, la mise à jour de son protocole sanitaire qui concerne les voyageurs en provenance des pays étrangers où circulent notamment ces nouveaux variants.L’ANSS a décidé de soumettre les voyageurs étrangers à un contrôle strict et systématique de leur résultat de test RT-PCR Covid-19 et la poursuite de leur séjour dépendra d’un résultat négatif au test. Tandis que pour ceux en provenance des pays (y compris limitrophes de la Guinée) où circulent les…

Suite...

Jusque-là ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a été nommé Premier ministre ce mercredi 30 juin par le président Algérien Abdelmadjid Tebboune pour succéder à Abdelaziz Djerad. Une nomination qui intervient seulement six jours après la démission de ce dernier avec celle de son gouvernement pour absence de résultat face à l’une des pires crises économiques que traverse le pays.La mission d’Aïmene Benabderrahmane sera donc focalisée sur le redressement et l’accélération du processus de diversification d’une économie fortement dépendante du pétrole. La propulsion du ministre de l’Économie qui est la résultante des élections législatives anticipées du 12 juin dernier, traduit par…

Suite...

Il s’agit du plus gros « Exit Scam » de l’histoire de la cryptomonnaie. Deux jeunes frères sud-africains, Ameer Cajee (20 ans) et Raees Cajee (17 ans), créateurs de la plateforme Africrypt, une plateforme d’investissement dans les cryptomonnaies lancée en 2019, sont injoignables et introuvables. Leur plateforme n’était plus fonctionnelle depuis le mois d’avril alors qu’ils hébergeaient 69.000 bitcoins, soit l’équivalent de 3,6 milliards USD d’investissement, relève l’agence Bloomberg le 23 juin 2021. D’après la Financial Sector Conduct Authority (FSCA), le régulateur sud-africain, la plateforme offrait des rendements exceptionnellement élevés et irréalistes similaires à ceux offerts par les programmes d’investissement illégaux communément…

Suite...

L’annonce a fait l’effet d’une bombe dans les milieux des paris sportifs. Le leader incontesté du marché des jeux de paris sportifs « Guinée Games », dirigé par le richissime homme d’affaires Mamadou « Antonio » Souare, a été pris de court par cette décision du régulateur, la Loterie nationale de Guinée ( Lonagui) qui lui a adressé le lundi 21 juin 2021, une notification de cessation du contrat de concession pour « violation des clauses contractuelles ». « Le contrat de cessation d’exploitation des jeux (système de grattage, loterie traditionnelle, loto et pronostics sportifs) dont vous êtes bénéficiaires auprès de la Lonagui S.A.U est arrivé à…

Suite...

Par Xavier Mballa. L’inimitié et la discorde qui opposent le président guinéen Alpha Condé et son homologue Umaru Emballo Cissoco se passent de commentaires. Le président bissau guinéen n’a vraisemblablement que faire de la diplomatie présidentielle et de l’entente hypocrite de façade. Belliciste dans l’âme, comme à ses habitudes, il crache tout haut ce qu’il pense, à qui veut l’entendre, que cela plaise ou non, peu importe les conséquences.Son franc-parler et sa posture d’irréductible « Général révolutionnaire » ne passent jamais inaperçus. Comme lors de la visioconférence des chefs d’États de la Cedeao d’août 2020, consacrée au coup d’État au Mali, où…

Suite...

En marge de l’ouverture du 59 ème sommet ordinaire des chefs d’État et de gouvernements de la CEDEAO tenu ce samedi 19 juin à Accra (Ghana), les présidents Alpha Condé de la Guinée et Macky Sall du Sénégal se sont accordés pour la signature d’un protocole d’accord de coopération militaire et technique. Cette convention liant désormais leurs deux pays a été paraphé par le ministre guinéen de la Défense nationale, Mohamed Diané, et son homologue sénégalais Sidiki Kaba, grâce à la médiation volontariste du président en exercice de la conférence des chefs d’État de la CEDEAO, Nana Akufo-Addo.Si l’on ne…

Suite...

En proie à une résurgence de l’épidémie à virus Ébola, depuis mi-février au sud-est du pays, les autorités sanitaires de la Guinée, soutenues par la communauté internationale, sont parvenues à circonscrire et à stopper entièrement la circulation du virus. L’Agence nationale pour la sécurité sanitaire de Guinée (ANSS) avait entamé il y a un mois et demi, une période d’observation pour se rassurer avec certitude de la fin de l’épidémie. Aucun nouveau cas n’a ainsi été enregistré durant les 42 jours d’observation.C’est à la sortie du tout dernier patient guéri d’Ébola du centre de traitement épidémiologique de N’Zerekoré le 24…

Suite...