Le gouvernement de Côte d’Ivoire a annoncé, au terme d’une réunion du conseil des ministres tenue le 3 août 2022, l’adoption d’un décret autorisant la cession d’une participation de près de 10% détenue par l’Etat dans le capital de la société Orange Côte d’Ivoire (OCI) à travers la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). Une autre étape franchie dans le projet d’introduction en bourse de la société. Le décret signé par le président Alassane Ouattara cède au public, en priorité aux personnes physiques ou morales ivoiriennes, 9,95% de la part détenue par l’Etat dans le capital de la société. Ce


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis