En trois ans, BNP Paribas aura soldé ses participations dans 8 filiales en Afrique hors Maroc, Algérie et Afrique du Sud.  En Côte d’Ivoire, le processus de cession de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie de la Côte d’Ivoire, (BICICI), filiale du groupe français BNP Paribas, est dans sa dernière phase. L’offre est pratiquement bouclée. Seul un candidat est en lice en raison de la solidité de son offre technique et financière et de la volonté de l’Etat ivoirien de constituer un grand pôle bancaire public. Selon nos informations, c’est un consortium composé de la la Caisse Nationale de Prévoyance


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis