La Mauritanie a signé ce mardi 28 juin avec le royaume saoudien à Nouakchott, un accord pour le financement de la première phase du projet d’alimentation en eau potable de la ville de Kiffa pour un montant de 100 millions de dollars. Le projet devra permettre, à l’horizon 2050, de couvrir les besoins de 92 localités dans la zone du projet dont la population est estimée à 550.000 personnes à l’horizon 2035. Signé avec le gouvernement mauritanien par le président exécutif du Fonds saoudien de développement, Soultane Ibn Abderrahmane Al Mourchid, cet accord concerne un réseau d’eau long de 250


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis