Le président malien Assimi Goita (d) et son premier ministre Choguel Maïga
Un « groupuscule d’officiers et de sous-officiers anti-progressistes maliens » a tenté un coup d’Etat dans la nuit du 11 au 12 mai 2022, informe le gouvernement dans un communiqué publié ce lundi 16 mai. Ces militaires étaient « soutenus par un Etat occidental », précise le document, qui ajoute que « la tentative a été déjouée grâce à la vigilance et au professionnalisme des Forces de défense et de sécurité du Mali ».Signé par Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement, le communiqué indique que condamne, avec la dernière rigueur, cette « indigne atteinte à la sûreté de l’Etat dont l’objectif


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis