In this image made from video, Junta leader Col. Mamady Doumbouya, center, wearing a red beret and sunglasses, addresses officials in the capital Conakry, Guinea Monday, Sept. 6, 2021. Guinea's new military leaders sought to tighten their grip on power Monday after overthrowing President Alpha Conde, ordering the soldiers from his presidential guard to now join the junta forces and barring government officials from leaving the country. (Radio Television Guineenne via AP)
Face aux risques de manifestations contre l’adoption d’une transition de 36 mois par le Conseil National de la Transition (CNT), la junte au pouvoir en Guinée a interdit toute manifestation sur la voie publique. Le communiqué rendu public le 13 mai et signé du Comité National pour le Rassemblement et le Développement (CNRD), au pouvoir depuis le 5 septembre 2021, est sans équivoque. “Le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), prend acte de la durée de trente-six (36) mois, adoptée par le Conseil National de la Transition (CNT), en dépit de l’immensité des tâches impératives au retour à


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis