Des manifestants contre la présence de la France au Tchad ont saccagé,  samedi 14 mai, 3 stations de Total Énergies à N’Djamena, la capitale. Organisée par la plateforme d’opposition de la société civile Wakit Tamma, la manifestation avait été autorisée par les autorités. Les manifestants reprochent à la France un supposé soutien à la junte au pouvoir. Pour rappel, Mahamat Idriss Deby avait succédé à son père le 20 avril dernier quelques heures après quel’armée ait annoncé la mort  du président Idriss Déby Itno, tué au front. Au pouvoir depuis 30 ans, le défunt président a bénéficié de plusieurs interventions militaires françaises


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis