Suite à la proposition de 39 mois annoncée par le président de la transition guineenne, le Colonel Mamadi Doumbouya, le Conseil national de la transition (CNT), l’organe législatif a adopté ce mercredi 11 mai 2022, un délai revu à la baisse de 36 mois pour venir à bout du processus transitionel enclenché par le CNRD.Estimant avoir procédé de manière inclusive, le comité national du rassemblement pour le développement ( CNRD) a, dans un communiqué rendu public ce vendredi soir pris acte de l’adoption par le CNT du chronogramme de la transition. La commission de la CEDEAO n’a pour l’heure fait


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis