Les emprunts souverains devraient atteindre 10,4 mille milliards de dollars en 2022, selon l’agence S&P Global Ratings. Cette manne constitue une moyenne supérieure à celle enregistrée avant la pandémie de Covid-19. Dans son dernier rapport sur les emprunts mondiaux publié ce mardi 5 avril, S&P indique que les emprunts devraient rester élevés en raison des besoins élevés de refinancement de la dette, ainsi que des défis de normalisation de la politique budgétaire posés par la pandémie, la forte inflation et les paysages sociaux et politiques polarisés. Le conflit militaire entre la Russie et l’Ukraine devrait également peser sur les États


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis