I&M Holdings, groupe financier basé au Kenya, a publié mercredi 30 mars, ses résultats financiers pour l’exercice se terminant en décembre 2021. Il en ressort que le bénéfice net s’est établi à 8,62 milliards de shillings (75 millions USD), en hausse de 2,5% comparé à la même période de l’année 2020. Cette performance est soutenue par les revenus d’intérêts sur les prêts et les investissements dans des titres d’État. Concernant le revenu d’exploitation total, il a augmenté de 22,2 % pour atteindre 29,61 milliards de shillings (258 millions USD), tiré par une augmentation de 8,6 % du revenu net d’intérêts


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis