Souleymane Diarrassouba
Face à la flambée des prix des produits alimentaires sur les marchés et la grogne des consommateurs, le gouvernement ivoirien a décidé de subventionner partiellement les prix des produits pétroliers, dont le gasoil. Pour un montant d’environ 55 milliards, de janvier à mars 2022, afin d’atténuer l’impact sur le coût de la vie des populations.Dans un message télévisé ce vendredi 4 mars, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba note, « au cours de ces dernières semaines, certaines augmentations des prix de produits de grande consommation dont l’ampleur ne peut se justifier par des facteurs objectifs découlant ».


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis