La République démocratique du Congo compte récupérer plus de 2 milliards USD des blocs pétroliers et actifs miniers du groupe Ventora, selon un accord à l’amiable signé jeudi 24 février avec le richissime homme d’affaires israélien Dan Gertler afin de mettre fin au contentieux judiciaire qui les opposait dans le cadre de l’assainissement du secteur minier et des hydrocarbures. «Il était important qu’on se retrouve autour d’une table pour qu’on puisse échanger puisqu’en soi, la RDC perdait alors qu’il avait des contrats qu’il ne pouvait pas exploiter et la République de son côté ne pouvait pas bénéficier des fruits de


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis