Cellou Dalein Diallo
Dans le cadre de l’opération de récupération des biens de l’État « bradés » selon le Conseil national du rassemblement pour le développement (CNRD), par les régimes précédents, la direction du patrimoine bâti de l’État a sommé le ténor de l’opposition guinéenne de quitter son domicile actuel à Conakry, situé dans la commune de Dixinn. Invité à libérer son domicile avant le 28 février 2022 à minuit, Cellou Dalein Diallo est sorti de sa réserve. Notifié par courrier de la direction du patrimoine bâti public le 15 février dernier, le chef de l’opposition guinéenne, président de l’UFDG, qui est également sous le


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis