Affrontements entre soldats loyalistes et putschistes  La situation était confuse à Ouagadougou ce lundi 24 janvier. Au lendemain d’une mutinerie de soldats, reprochant à leur hiérarchie de ne pas leur fournir assez de munitions et d’équipements dans la lutte contre les Djihadistes, plusieurs informations font état de l’arrestation du président Rock Marc Christian Kaboré. Le chef de l’Etat serait détenu par des soldats mutins dans un camp militaire, ont indiqué lundi des sources à France 24. Ainsi, une semaine seulement après un coup d’Etat avorté, le président civil, réélu en novembre 2020 pour un second mandat, fait face à une


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis