Par Halida Ouédraogo, correspondante à Ouagadougou. La situation confuse qui planait depuis ce dimanche 23 janvier 2022 au pays des Hommes Intègres vient de connaître une évolution. En effet, d’une première polémique portant sur une mutinerie des jeunes officiers militaires à une éventuelle arrestation du Président Roch Marc Christian Kaboré et de quelques personnalités politiques gardés, il s’agit finalement d’un coup d’Etat militaire. Dans une vidéo enregistrée et diffusée en boucle sur la chaîne nationale burkinabè, la RTB, un communiqué lu par le Capitaine Sidsoré Kader Ouédraogo, sous les mentions du Mouvement Patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR)


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis