Le taux d’inflation dans la zone Cemac est tombé à 1,8% en septembre 2021 en moyenne annuelle contre 1,9 % un an plus tôt selon les données de la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). C’est son niveau le plus bas depuis au moins un an.

En glissement annuel, l’inflation est passée de 2,8 % à fin septembre 2020 à 2% un an plus tard. Le taux aura été le plus poussé au Cameroun avec un 1,1%, bien loin de la République centrafricaine (0,4%), du Congo et du Gabon (0,2%). Dans l’ensemble, l’inflation a été portée par les produits alimentaires et les boissons non alcoolisées (3,3%) et les transports (1,8%) sur la période considérée.

Comparée à ses principaux partenaires, la Cemac (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) a enregistré des différentiels d’inflation globalement favorables. En effet, en glissement annuel, ce différentiel est favorable vis-à-vis du Nigeria (-14,7 points), des Etats-Unis (-3,4 points), de l’Uemoa (- 3 points), de la Zone Euro (-1,4 point) et de la France (-0,2 point). Mais défavorable par rapport à la Chine (1,5 point). 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here