Le gouvernement fédéral du Nigéria et la Nigeria National Petroleum Corporation (NNPC) Ltd ont signé mardi 21 décembre, un protocole d’accord de 621 milliards de naira (1,5 milliard USD) pour financer la construction d’infrastructures routières essentielles à travers le pays. La convention a été paraphée par Babatunde Fashola, ministre des Travaux publics et du Logement, Garba Hadejia, directeur général des relations énergétiques internationales, et le président exécutif du Federal Inland Revenue Service (FIRS), Muhammed Nami.

« Nous voyons maintenant le secteur de l’industrie pétrolière intervenir de manière très sûre avec plus de 600 milliards de nairas pour adresser plus de 21 routes qui couvrent 1800 kilomètres, c’est vraiment énorme, c’est une preuve de confiance de la NNPC », a déclaré le ministre.

Pour sa part, le directeur financier de la NNPC, Umar Ajiya, a indiqué que l’état des réseaux routiers dans le pays affectait leur responsabilité de fournir des produits pétroliers à travers le pays et considérait donc le régime de crédit d’impôt comme un moyen très important par lequel la société peut intervenir.

Rappelons qu’en octobre 2021, le gouvernement fédéral a approuvé la reconstruction de l’autoroute Lagos-Badagry ainsi que 20 autres routes dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here