FinanceBourses et MarchésCEMAC: 115% de taux de souscription pour l’emprunt obligataire...

CEMAC: 115% de taux de souscription pour l’emprunt obligataire de la BDEAC

-

L’emprunt obligataire par Appel public à l’épargne (APE) émis par la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) dénommé « BDEAC 5.60% 2021-2028 » a été clôturé le 7 décembre 2021 avec la mobilisation de 115 milliards de FCFA, soit près de 198 millions de dollars, avec un taux de souscription global de 115% par rapport au montant initial de 100 milliards de FCFA, soit 172 millions de dollars.

Comme lors du précédent emprunt lancé en 2020, l’on a noté une forte mobilisation des agents économiques avec des variables dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) avec les banques largement en peloton de tête. Dans les détails, les banques ont souscrit à hauteur de 102 milliards de FCFA, ce qui représente 89,37 % de l’opération globales. Puis suivent, les personnes physiques, 4,27 %, les organismes de retraite 2,61 %, les gestionnaires d’actifs et fonds d’investissements 1,22 %,  les autres personnes morales 1,45 %, les sociétés d’assurances 0,81 % et les organismes de retraite 0,28 %.

Le président de la BDEAC, Fortunato-Ofa Mbo Nchama a rendu hommage à l’ensemble des souscripteurs, ce qui témoigne de l’intérêt des investisseurs pour le développement de la sous-région dont cette institution financière reste un partenaire de référence pour la promotion de l’intégration régionale, confirmant ainsi sa crédibilité et son engagement pour le développement communautaire.

L’opération qui sera inscrite à la côte de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) dès janvier 2022 a été arrangée par le consortium de sociétés de bourse co-chefs de file Société Générale Capital Securities Central Africa, Attijari Securities Central Africa, Upline Securities Central Africa et AFG Capital Central Africa agréées par la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique centrale (COSUMAF).

Le premier emprunt de 100 milliards de FCFA avait permis de lever près de 107 milliards de FCFA (196 millions de dollars) lors de la période de souscription du 21 au 29 Décembre 2020. La BDEAC a programmé trois emprunts obligataires d’un montant global de 300 milliards de FCFA (523 millions de dollars) jusqu’en 2022. Les fonds destinés au financement des projets de développement publics et privés dans plusieurs secteurs d’activité s’inscrivent également dans la mise en œuvre des projets intégrateurs prioritaires du Programme Economique Régional (PER) de la CEMAC.

Achille Mbog Pibasso
Achille Mbog Pibasso, Directeur de rédaction de Financial Afrik, est diplômé en journalisme et en communication d’entreprise. Particulièrement intéressé par l’économie et la finance, c’est également un féru des sujets  politiques. Son expérience d’agencier lui permet de traiter de tous les sujets d’actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X