A la UneAucun pays africain dans le top 10 mondial des...

Aucun pays africain dans le top 10 mondial des détenteurs de réserves d’or

-

Les cordonniers seront-ils toujours les plus mal chaussés ?  La locution proverbiale Bambara se vérifie sur l’or, avec des mines situées en Afrique et des détenteurs en Amérique, en Europe et en Asie. “À eux l’or et à nous la cyanure” s’exclame un activiste africain à la vue des chiffres ci-dessous. En effet, bien que grande exportatrice d’or avec, entre autres,  l’ Afrique du Sud, le Botswana, le Ghana ou encore le Mali, l’Afrique des 54 pays ne figure pas dans le palmarès des 10 pays par la valeur de leurs réserves officielles en or. Pis encore, seuls 4 pays situés entre le Djoliba et le Zambéze  sont présents  dans le top 50 mondial des détenteurs  d’or dans les réserves de leurs banques centrales. 

Les États-Unis  avec 8 133,5 tonnes  d’or soit 477,03 milliards de dollars  selon le cours de l’once au 15 octobre 2021, sont le premier pays détenteur du métal de Mansa  Moussa lequel pèse pour 78,9% dans les réserves de la FED. Est-ce à dire que l’Oncle Sam est le premier à se méfier du dollar, une monnaie décorollée de l’or depuis 1971 et qui fonctionne depuis longtemps selon la bonne vieille planche à billets ? 

En deuxième position, vient l’Allemagne  avec 3 363,6 tonnes  et des réserves officielles d’or soit 197,27 milliards de dollars avec une  part d’or dans les réserves de change du pays de  75,2%. Puis, l’Italie avec  2 451,8 tonnes  soit  144,21 milliards  de dollars équivalent à une part  d’or dans les réserves de change de 70,8%.

En quatrième position, arrive la France avec2 436 tonnes soit 142,87 milliards de dollars  et une part d’or dans les réserves de change du pays de  65%. La Russie (5e) détient  2 299,2 tonnes de réserve soit  soit 134,84 milliards de dollars  équivalent à une part d’or dans les réserves de change de 22,6%. 

La Chine pointe à la sixième place avec 1 948,3 tonnes  soit 114,26 milliards de dollars  et  une  part d’or dans les réserves de change de 3,4%. Derrière vient la Suisse (7e) avec  1 040 tonnes de réserves officielles soit  60,99 milliards de dollars et une part d’or dans les réserves de change du pays de  6,5%.  Le Japon (8e) présente 765,2 tonnes  de réserves officielles soit 44,80 milliards de dollars représentant une  part d’or dans les réserves de change du pays de 3,1%. L’Inde (9e) détient 654,9 tonnes d’or soit 38,40 milliards de dollars  et une part d’or dans les réserves de change du pays de  7,5%.  En dixième position arrive les  Pays-Bas, avec  612,5 tonnes  et  des réserves officielles d’or de 35,92 milliards  de dollars  soit une part d’or dans les réserves de change du pays de  70,9%.

Le premier pays africain figurant dans ce classement tiré des rapports du FMI et l’Algérie qui pinte au 26e rang avec 173 tonnes. À 5 marches plus loin, arrive l’Afrique du Sud (31e) avec 125,3 tonnes. Puis la Libye (33e) avec 116,6 tonnes, l’Egypte (39) avec 78,8 tonnes. Ces quatre  pays sont les seuls à figurer dans le top 50 des détenteurs de réserves officielles en or.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X