En dépit de la pandémie Covid-19, les transferts des marocains résidents à l’étranger (MRE) continuent de progresser. Selon le rapport de la troisième réunion trimestrielle du Conseil de Bank Al Maghrib, la banque centrale marocaine, ces transferts se sont accrus de 27% entre 2020 et 2021 et devraient atteindre 87 milliards de dirhams (8,5 milliards d’euros) à la fin de l’année en cours. L’on est bien loin du temps où les recettes touristiques en devises faisaient jeu égal avec les transferts des MRE. En effet, lit-on dans le rapport de Bank Al Maghrib, les recettes voyages, en contraction de 53,7%


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis