FinanceBourses et MarchésOuganda: MTN va (finalement) rejoindre la bourse locale

Ouganda: MTN va (finalement) rejoindre la bourse locale

-

Après des années de discussions avec Kampala, MTN Ouganda a finalement accepté d’inscrire un cinquième de sa participation à la bourse locale, afin de bénéficier d’un renouvellement de sa licence d’exploitation. La filiale sud-africaine du groupe MTN a en effet annoncé, mardi 5 octobre, qu’elle va introduire 20% de son capital à la bourse de Kampala.

Cette opération devra permettre aux investisseurs kényans et à d’autres investisseurs d’Afrique de l’est d’acheter ses actions lors du lancement d’une offre publique initiale (IPO) à la bourse locale.

Dans son communiqué, l’opérateur a indiqué avoir reçu l’approbation réglementaire de cette transaction dont les détails seront publiés le 11 octobre prochain. Cette introduction en bourse devra permettre de lever environ 1,2 milliard USD et devrait faire passer le nombre d’investisseurs de détail à l’Uganda Securities Exchange d’environ 40.000 à 200.000.

Cette cotation fera de MTN Ouganda, la deuxième entreprise de télécommunications cotée en bourse dans la Communauté d’Afrique de l’est après l’introduction en bourse de Safaricom à la Nairobi Securities Exchange en 2008.

« Ce sera potentiellement la plus grande introduction en bourse sur le marché ougandais et sera livrée principalement via une plateforme numérique sans papier/verte, ce qui est la première du genre en Afrique de l’est », a déclaré MTN Ouganda.

MTN Ouganda dispose de deux ans à compter du 1er juillet 2020 pour inscrire 20 % de ses actions à la bourse locale.

Opérationnel depuis 1998, l’opérateur est contrôlé à plus de 90% par la société mère MTN Group Ltd d’Afrique du Sud.

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X