A la Une«La France a abandonné le Mali en plein vol»,...

«La France a abandonné le Mali en plein vol», déclare Choguel Kokalla Maïga

-

S’exprimant, samedi 25 septembre, devant la tribune de l’ONU,  le premier ministre malien  n’y est pas allé de main morte. Accusant la France d’un « abandon en plein vol », Choguel Kokalla Maïga a déploré une annonce « unilatérale » de la fin de l’opération Barkhane. Paris aurait décidé de la fin de ses opérations militaires au Mali, «sans coordination tripartite avec l’ONU et le gouvernement malien», a estimé le premier ministre. «La nouvelle situation née de la fin de Barkhane, plaçant le Mali devant le fait accompli (…), nous conduit à explorer les voies et moyens pour mieux assurer la sécurité de manière autonome avec d’autres partenaires », a déclaré Choguel Kokalla Maïga


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis
Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X