La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) procède, ce vendredi 24 septembre, à l’ouverture officielle de son bureau régional pour l’Afrique centrale à Yaoundé (Cameroun). Ambition, porter ses financements à 5 milliards USD dans les pays de la région.

Ce bureau couvre le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, le Congo, la République démocratique du Congo, la Guinée équatoriale et le Gabon. Sa création, selon Afreximbank, s’inscrit dans la continuité de la croissance de sa couverture géographique.

Le nouveau bureau porte à cinq le nombre de bureaux régionaux de l’institution à travers l’Afrique.

En rappel, l’accord de siège a été signé en décembre 2019 entre les autorités camerounaises et Afreximbank. Le choix de Yaoundé – devant Libreville, Brazzaville et Kinshasa qui ont manifesté leur intérêt – a été acté aux assemblées annuelles tenues en juin 2019 à Moscou, suite à un appel d’offres. Il s’explique, entre autres, par le fait que le pays reste la locomotive de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) représentant près de 50% du poids économique de la sous-région, mais également parce que son tissu économique est constitué à près de 95% par les Petites et moyennes entreprises (PME), une cible qui intéresse la banque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here