SecteursFintech & TélécomLe groupe télécoms Africell quitte l’Ouganda

Le groupe télécoms Africell quitte l’Ouganda

-

Africell, opérateur de réseau mobile appartenant au groupe Africell Holding, a annoncé mercredi 8 septembre, qu’il va cesser ses activités en Ouganda à partir du 7 octobre prochain. Motif, la société n’est pas en mesure de concurrencer ses « redoutables adversaires » à savoir MTN et Bharti Airtel.

Selon les statistiques officielles, le troisième opérateur ougandais traverse depuis quelques années une situation financière très difficile. La société repose sur une ardoise d’environ 71 millions de dollars et a enregistré une perte de plus de 424 millions de dollars en 2019.

D’ailleurs, la même année, le groupe a procédé à la nomination d’un nouveau directeur général en la personne de Ziad Daoud pour son redressement. Ce dernier a rendu le tablier en mars 2021 et a été remplacé par Houssam Jaber.

Malgré ses contre-performances financières, l’entreprise fait bonne presse puisqu’elle est surtout connue pour ses forfaits de services Internet abordables et la stabilité relative de son réseau.

En 2020, la Commission ougandaise des communications a classé Africell comme étant la société la plus performante en termes de prestation de services.

Africell Holding, basé au Liban, est entrée sur le marché ougandais en 2014 en acquérant Orange Ouganda. La structure a également des opérations en République démocratique du Congo, en Gambie et en Sierra Leone, et prévoit de lancer des opérations en Angola d’ici la fin de cette année.

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X