Les autorités ougandaises ont entamé un processus destiné à relever le niveau du capital social minimum exigé des banques.

En effet, selon une note publiée fin août 2021 par la Banque centrale (BOG), une proposition d’augmentation de capital a été faite par l’institut d’émission, et des consultations sont en cours avec les parties prenantes. « Une fois conclue, une position finale sur cette question sera communiquée aux parties concernées », ajoute-t-elle.

Cette décision devrait aider à renforcer la solidité financière des banques et des établissements financiers ainsi que la stabilité du système bancaire ougandais. Ce, pour soutenir la relance de l’économie dans la période post-Covid-19.

Le secteur est dominé par cinq banques qui détiennent plus de 57% des actifs : il s’agit de Stanbic, de Standard Chartered, de Centenary, de DFCU et d’Absa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here