Opportunités AffairesSénégal : Les exportations augmentent de 23 milliards de...

Sénégal : Les exportations augmentent de 23 milliards de FCFA en juin

-

Les exportations de biens du Sénégal au terme du mois de juin 2021 se sont accrues de 23 milliards de FCFA (34,500 millions d’euros) par rapport à leur niveau du mois de mai 2021, selon les données de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

La DPEE note en effet dans son Point de conjoncture de la période sous revue que ces exportations sont passées de 197,4 milliards de FCFA à 220,4 milliards de FCFA entre mai et juin 2021. <<Ce relèvement est favorisé par l’accroissement des ventes extérieures de ciment (+3,3 milliards), de produits alimentaires (+1,9 milliard) et de zircon (+1,3 milliard)>>, explique la DPEE.

Quant aux exportations d’or non monétaire, elles ont affiché une légère hausse de 0,4 milliard entre mai et juin 2021.

Concernant les produits alimentaires, l’augmentation notée est essentiellement attribuable aux produits halieutiques (+1,8 milliard).

En glissement annuel, la DPEE signale que les exportations de biens se sont confortées de 40,9% ou 64,0 milliards), reflétant la progression des exportations d’or brut (+20,7 milliards), d’acide phosphorique (+7,5 milliards), de produits pétroliers (+6,4 milliards), de titane (+3,9 milliards), d’engrais minéraux et chimiques (+3,5 milliards) et de ciment (+3,4 milliards).

En revanche, les ventes à l’extérieur de produits alimentaires sont ressorties en baisse de 0,4 milliard, sous l’effet de la contraction des exportations de produits arachidiers (-4,4 milliards), toutefois, amoindri par la hausse de la valeur des ventes de produits halieutiques (+2,2 milliards).

Concernant les importations de biens, elles sont passées de 349,2 milliards de FCFA en mai 2021 à 453,3 milliards de FCFA un mois plus tard, soit une hausse de 29,8% (+104,2 milliards). Selon la DPEE, cette progression reflète le renforcement de la valeur des acquisitions de produits pétroliers (+37,6 milliards), de machines, appareils et moteurs » (+18,0 milliards), de véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles (+11,4 milliards), de produits pharmaceutiques (+7,4 milliards) et de produits alimentaires (+6,2 milliards).

La hausse des importations de produits pétroliers est tirée principalement par celle des huiles brutes de pétrole (+35,3 milliards), renseignent les services de la DPEE. Concernant les importations de produits alimentaires, la hausse est expliquée par l’accroissement des achats à l’étranger de froment et méteil (+6,3 milliards) et de riz (+2,0 milliards).

En glissement annuel, les importations de biens se sont accrues de 37,0% (122,5 milliards) du fait notamment de la hausse des importations de véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles (+24,8 milliards), de machines, appareils et moteurs (+23,8 milliards), de produits pétroliers (+14,3 milliards), de produits pharmaceutiques (+13,7 milliards) et de produits alimentaires (+3,6 milliards).

Au titre des importations de produits pétroliers, la DPEE note que l’augmentation est tirée par les approvisionnements en produits pétroliers raffinés (+8,8 milliards) et huiles brutes de pétrole (+5,5 milliards).

Au total, durant le mois de juin 2021, le déficit de la balance des biens du Sénégal, estimé à 178,5 milliards de FCFA, s’est dégradé de 68,7 milliards de FCFA par rapport au mois de mai 2021. Cette situation est le résultat d’une hausse des importations de biens beaucoup plus importante que celle des exportations, en rythme mensuel.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X