Droits de tirage spéciaux : le Nigéria s’en sort avec 3,35 milliards de dollars

0
Muhammadu Buhari, président du Nigéria

Première puissance économique du continent africain, le Nigéria, apprend-on, bénéficiera d’un montant de 3,35 milliards USD dans le cadre de l’allocation générale de droits de tirage spéciaux (DTS) du Fonds monétaire international (FMI).

Ce montant représente 0,51% des 650 milliards de dollars (soit l’équivalent des 456 milliards de DTS) dont l’approbation par le conseil des gouverneurs du FMI a été annoncée le 2 août 2021 par l’institution internationale. L’objectif de cette initiative est d’accroître les liquidités dans le monde dans ce contexte de crise.

« Cette allocation de DTS profitera à tous les pays membres, répondra au besoin mondial de réserves à long terme, stimulera la confiance et renforcera la résilience et la stabilité de l’économie mondiale. Elle aidera particulièrement nos pays membres les plus vulnérables qui s’emploient à surmonter les effets de la crise de la Covid-19 », avait commenté Kristalina Georgieva, la directrice générale du FMI.

Au total, les pays africains devront bénéficier d’un montant global de 33 milliards de dollars dans ce cadre, en dehors de l’option qui est encore à l’étude : des transferts « volontaires » de DTS des pays plus riches aux pays plus pauvres et plus vulnérables « pour les aider à se remettre de la pandémie et à réaliser une croissance résiliente et pérenne ».

L’allocation générale de DTS entrera en vigueur le 23 août 2021, selon le FMI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here