CEMAC : La Régionale d’épargne et de crédit lance ses cotations à la BVMAC

0
La Régionale SA est le premier établissement d'épargne et de crédit coté à la BVMAC depuis la fusion du marché financier de l'Afrique centrale.

La Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) a enregistré dans la première cotation de La Régionale d’épargne et de crédit SA dans  le compartiment des actions sous le nom « ACTION REGIONALE ».  L’intégralité des titres émis le 16 juillet 2021 par « LA REGIONALE » sur le marché primaire, soit soixante et un mille six cent trente (61 630) actions, a été admise sur le « compartiment A » de la cote permanente de la BVMAC.

Si cette  introduction porte à cinq, le nombre d’entreprises constituant le marché des actions, La Régionale SA est le premier établissement d’épargne et de crédit, les quatre précédentes  sociétés étant constituées d’entreprises agroalimentaires, en l’occurrence, SEMC, SAFACAM, SOCAPALM et SIAT Gabon.

« Les avantages pour une entrée en bourse sont multiples. Pour l’entreprise, c’est d’abord la diversification de ses sources de financement, l’obtention d’un leadership dans son secteur d’activité, et la valorisation de sa notoriété, de sa crédibilité auprès de tous ses interlocuteurs. C’est aussi le renforcement de la visibilité de l’entreprise localement et à l’international, le recrutement du personnel », déclaré le directeur général de la BVMAC, Jean Claude Ngbwa, non sans rappeler que LA REGIONALE est la première entreprise cotée dans le compartiment des actions, deux ans après la fusion du marché financier d’Afrique centrale.

Cette introduction en bourse intervient dans un contexte spécifique marqué par la mutation structurelle en cours du statut de cette entreprise qui devrait passer d’un Etablissement de microfinance (EMF) à une banque universelle dotée d’un capital minimum de 10 milliards de FCFA, conformément aux dispositions en vigueur de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC). C’est en prélude à cette opération que cet EMF a récemment procédé par appel public à l’épargne à l’augmentation de son capital.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here