CEMAC : suspension des réaménagements des conditions d’éligibilité des garanties aux opérations de refinancement de la BEAC

0

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a annoncé, dans un communiqué publié le 2 juillet 2021, la suspension des réaménagements des conditions d’éligibilité des garanties à ses opérations de refinancement. La mesure avait été adoptée le 24 juin 2020 dans le cadre de  la lutte contre les effets de la pandémie de Covid-19.

L’institut d’émission a également annoncé d’autres « ajustements » de l’orientation de la politique monétaire mise en œuvre depuis mars 2020 en soutien à l’économie. Ce, après la réunion du Comité de politique monétaire (CPM) tenue le 28 juin 2021 par visio-conférence sous la présidence du gouverneur Abbas Mahamat Tolli.

Il s’agit, au titre de nouvelle mesure, de la réactivation des reprises de liquidité via des opérations de maturité longue ciblant les établissements de crédit en excédent de liquidité et désirant faire des placements à la BEAC. « Ces opérations seront conduites à un taux fixe indexé sur le TIAO », précise la banque centrale sous-régionale.

« Les mesures maintenues se rapportent à l’encours des injections de liquidité à 250 milliards de FCFA, aux opérations d’injection de liquidité de longue maturité (12 mois maximum) en faveur des banques en besoin de liquidité, et aux taux d’intérêt de la Banque Centrale, comme mentionnés plus haut », indique-t-elle.

Par ailleurs, la BEAC qui relève une « persistance de la pandémie de Covid-19 dans la CEMAC » a revu ses prévisions de croissance de la région à la baisse, après la récession enregistrée en 2020 (-1,7%). Elle table désormais sur une reprise économique plus faible avec un taux de croissance de 1,3% en 2021, contre 1,6% annoncé en avril dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here