SecteursFintech & TélécomAIIM, Adenia et IFC prennent contrôle de Eastcastle

AIIM, Adenia et IFC prennent contrôle de Eastcastle

-

Le consortium AIIM, Adenia et IFC a annoncé mardi 29 juin, avoir pris une participation majoritaire dans Eastcastle, spécialiste dans la gestion des tours de télécommunications en Afrique. Cette transaction permettra à ces 3 entités d’apporter un appui financier de 130 millions de dollars à Eastcastle. Ceci dans le but de soutenir la stratégie de construction sur mesure de l’entreprise en République démocratique du Congo, au Nigeria et en Côte d’Ivoire.

L’accord permettra également d’augmenter le nombre de tours dans la région, d’accélérer le déploiement de technologies gourmandes en bande passante telles que la 3G, la 4G et la 5G et d’améliorer la connectivité de qualité pour les particuliers et les entreprises.

« L’investissement dans l’infrastructure numérique de l’Afrique est plus important que jamais pour répondre à la demande croissante de données et permettre l’économie numérique de l’Afrique », a indiqué Ed Stumpf, directeur des investissements chez AIIM.

Pour sa part, Peter Lewis, co-fondateur d’Eastcastle a déclaré : «Nous sommes particulièrement ravis du solide soutien des investisseurs les plus expérimentés dans les tours et infrastructures africaines ».

Cette opération intervient dans un contexte où la consommation de données en Afrique monte en flèche. Elle devrait, selon les experts, quadrupler d’ici 2025, avec 200 millions de nouveaux utilisateurs d’Internet mobile attendus. Les opérateurs mobiles qui utilisent des technologies gourmandes en bande passante, telles que la 3G, la 4G et la 5G devraient représenter plus de 85 % des connexions d’ici 2025, contre environ 38 % en 2017.

AIIM est l’un des plus grands gestionnaires de fonds d’infrastructure d’Afrique, gérant actuellement 2 milliards de dollars d’actifs dans les secteurs des énergies renouvelables, de l’électricité, des infrastructures numériques entre autres .

Créé en 2020, Eastcastle a structuré et réalisé avec succès quatorze acquisitions et cessions de tours de télécommunications africaines. La plus récente étant la vente des activités d’Eaton Towers au Ghana, en Ouganda, au Kenya, au Niger et au Burkina Faso à American Tower pour 1,85 milliard de dollars.

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X