Maroc: les autorités projettent une reprise des vols à partir du 15 juin

0

Les mesures de restrictions liées à la riposte contre la Covid-19 édictées par le royaume chérifien commencent à donner des résultats. C’est en substance ce que relève un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères, publié ce dimanche 6 juin, qui annonce la reprise des vols de et vers le Royaume du Maroc à compter du mardi 15 juin 2021. Le document précise, cependant, que ces nouvelles mesures progressives d’assouplissement des restrictions sur le déplacement des voyageurs vise surtout à faciliter le retour au pays des Marocains résidant à l’étranger. L’espace aérien du Royaume étant toujours fermé, ces vols s’effectueront, selon les autorités marocaines, dans le cadre d’autorisations exceptionnelles.

Ainsi le Royaume Chérifien a catégorisé les pays concernés en liste A et B en fonction des indicateurs de la situation épidémiologique dans ces pays. La liste A étant celle des pays où l’épidémie est plus ou moins sous contrôle.  » Les voyageurs en provenance de ces pays, qu’ils soient des ressortissants marocains, des étrangers établis au Maroc, ou des citoyens de ces pays ou étrangers y résidant, peuvent avoir accès au territoire marocain s’ils disposent d’un certificat de vaccination et/ou d’un résultat négatif d’un test PCR d’au moins 48 heures de la date d’entrée au territoire national », précise le communiqué.

Tandis que la liste B est une liste plutôt restrictive, selon les autorités marocaines, de l’ensemble des pays non concernés par les mesures d’allègement contenues dans la liste « A », et qui connaissent une propagation des variantes ou l’absence de statistiques précises sur la situation épidémiologique. « Les voyageurs en provenance des pays figurant sur cette liste doivent obtenir des autorisations exceptionnelles avant de voyager, présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures de la date d’entrée au territoire national, puis se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours », prévient le communiqué.

Les autorités marocaines ont promis de réactualiser régulièrement et au moins deux fois par mois ces deux catégories et précisent que les opérations se dérouleront, selon une approche qui allie ouverture progressive, en tenant compte de l’évolution de la situation épidémiologique nationale et internationale,  et la préservation des acquis réalisés par le pays pour endiguer la propagation du coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here