Cameroun : la banque des communes améliore ses chiffres

0

La banque des communes, couramment appelée Fonds spécial et d’intervention intercommunale (FEICOM) a clôturé l’exercice écoulé sur un trend haussier, ce qui lui permet de se positionner comme un maillon essentiel dans le processus de décentralisation.

En dépit d’une conjoncture difficile renforcée par l’irruption de la pandémie du coronavirus, les données arrêtées au 31 décembre 2020 sont positives avec un chiffre d’affaires global de 210 milliards de FCFA (391 millions de dollars) contre les prévisions de 175 milliards, soit un taux de réalisation de 120 % en valeur relative.

Des recettes en augmentation de 32 milliards en valeur absolue et de 18 % en valeur relative qui ont permis à la banque des communes de renforcer son rôle prééminent dans le dispositif du développement local. Ainsi, pendant la période considérée, les ressources de péréquation reversées aux communes se sont élevées à 108 milliards, ce qui représente une hausse de 23 milliards par rapport au précédent exercice et une progression de 27 % en valeur relative.

Le FEICOM dont l’apport est significatif dans la dotation des communes en infrastructures a investi plus de 26 milliards en profit d’une centaine de municipalités ce qui a permis à ces Collectivités territoriales décentralisées (CTD) de se doter en équipements de base  favorisant un meilleur encadrement des populations locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here