TourismeAérienLes recettes d'exploitation des contrôleurs aériens d'Afrique chutent de...

Les recettes d’exploitation des contrôleurs aériens d’Afrique chutent de moitié au premier trimestre

-

La quatrième assemblée générale ordinaire de la Fédération des associations des contrôleurs aériens de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna) s’est ouverte le mardi 25 mai à Abidjan sur une note salée avec l’annonce d’un recul de 52% des recettes d’exploitation au premier trimestre 2021.

Cette chute a été précédée par une baisse de 53% desdites recettes en 2020. La covid-19 a contribué à cette dégradation des performances, témoigne Louis Bakienon, directeur de l’exploitation de la navigation aérienne qui représentait le directeur général de l’Asecna. Il soutient que les activités mensuelles de l’agence avaient chuté pour s’établir à 20% de la normale, lors de la crise sanitaire.

Malgré les effets de la covid-19, cette structure de navigation aérienne a montré, selon Cissé Soungalo, le président de l’Association professionnelle des contrôleurs aériens en Côte d’Ivoire (APCACI), sa résilience, illustrée par la prestation de qualité offerte aux clients. Surtout avec l’expérimentation réussie de la technologie novatrice du SBAS, saluée par Diop Mbaye, conseiller technique, représentant le ministre ivoirien des Transports.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X