La BIDC lance un emprunt obligataire à la BRVM

0

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) lance un Emprunt Obligataire de 50 milliards de Franc CFA (91,5 millions de dollars) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), du 10 au 24 Mai 2021. Il s’agit d’une grande première cette année pour le compartiment obligataire de la BRVM, positionné sur les sollicitations à long terme.

L’institution présidée par le ghanéen George Agyekum Nana Donkor, franchit ainsi une étape importante dans sa nouvelle vision centrée sur l’intensification de la mobilisation des ressources au service du financement des infrastructures de développement de l’Afrique de l’Ouest. L’argent mobilisé dans le cadre de cet emprunt est destiné au financement des projets de développement de la zone UEMOA. L’appel public a l’épargne qui devrait, sauf anticipation, être clôturé au 24 mai propose un taux exceptionnel de 6,50% par an pendant 7 ans. L’opération est arrangée par la SGI Impaxis Securties qui signe ainsi sa deuxième opération majeure en un an d’intervalle, après avoir accompagné la Sonatel ( SONATEL Bonds 6.50% – 2020-
2027) en juillet 2020 pour son emprunt record de 100 milliards de FCFA. Ce papier frais de qualité, adossé sur une institution financière de rang, est une bonne nouvelle pour le compartiment obligataire de la BRVM, pour les investisseurs, institutionnels et particuliers, en quête de diversification.

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) est le bras financier de la zone éponyme. A ce jour, la BIDC a approuvé le financement de deux cent quatre-vingt-dix-huit (298) projets pour un montant de deux milliards soixante-dix millions d’unités de compte (2,07milliard UC), soit environ deux milliards huit cent quatre-vingt-quatre millions de dollars (2,84 milliards USD).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here