Soudan: vague de fusions à venir dans le secteur bancaire

0

[1 dollar USD = 381,5 Livres Soudanaises] Retiré de la liste américaine des sponsors du terrorisme, le Soudan est de nouveau fréquentable. Dans ce contexte, le secteur bancaire s’apprête à faire sa mue. Les 37 établissements de crédit, sous capitalisées pour la plupart part, ont jusqu’à la fin 2021 pour augmenter leur capital, adopter des règles de comptabilité standard et se conformer par rapport aux normes contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Le capital minimum requis pour créer une banque au Soudan est de 100 millions de dollars fixés depuis 2000. Sur le terrain, ce plancher n’est pas respecté, impacté par les dévaluations successives de la monnaie soudanaise. Dans le cadre des réformes, la Banque Centrale du Soudan va céder ses participations dans 11 banques commerciales et leur permettre de vendre des produits non islamiques, une première depuis trente ans. L’institution qui a dévalué récemment la monnaie nationale (Livre soudanaise) de 85%, ramenant le taux de change à 385 Livres soudanaises (SDG) pour 1 dollar américain (USD) contre 55 livres initialement, tente d’insuffler une dose de modernisme à un secteur jusque-là inféodé au pouvoir politique et sans marge de manoeuvre. A noter que seules 19 banques ont passé avec succès le crash test initié il y a quelques semaines par la Banque Centrale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here