Mali: le Fagace invité à mieux soutenir le secteur privé

0

A l’invitation du ministre de l’industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements du Mali, Harouna Niang, une délégation du Fonds africain de garantie et de coopération économique (Fagace), conduite par le conseiller principal du directeur général à la Coopération et à la Mobilisation de ressources, Basile Tchakounté, a séjourné à Bamako du 4 au 7 avril 2021.

A l’issue des échanges avec le gouvernement, il ressort la volonté de voir le Fonds renforcer son rôle de garant pour impulser le financement du secteur privé malien en général et des PME/PMI en particulier. Dans cette perspective, un mémorandum a été signé entre l’Etat malien et l’institution dirigée par Nguéto Tiraina Yambaye. Pour en assurer le suivi, il est annoncé la création d’un Bureau de liaison du Fonds au Mali.

Par ailleurs, au cours des différentes rencontres, les institutions financières et les opérateurs économiques maliens ont tous admis la nécessité d’un garant tel que le Fagace dans le dispositif de financement du secteur privé. Dans ce cadre, les échanges ont concerné la flexibilité des produits du Fonds et leur adéquation au marché local, ainsi que l’encadrement des porteurs de projets.

A travers les axes de développement conjointement retenus notamment le Bureau d’information et de liaison à mettre en place, l’objectif majeur du Fonds est non seulement de renforcer la coopération avec le gouvernement, mais aussi d’accélérer le financement de l’économie malienne à travers les PME/PMI, et d’approfondir le dialogue avec les partenaires techniques et financiers ainsi que le secteur privé.

Dans les jours à venir, indique-t-on, le Fagace procédera à la mise en place de structures d’appui au secteur privé au Mali, la mise en place d’une plateforme de formation en ligne et d’émissions d’information et d’éducation, l’organisation des séminaires de formation initiés par l’Etat du Mali en direction des SFD, des Bureaux d’Etude et des PME/PMI.

Notons que le Fagace, grâce à ses diverses interventions notamment en garantie, a permis de mobiliser à ce jour, près de 55 milliards de F CFA au profit de l’économie malienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here