Isabel Dos Santos traduit le président Angolais João Lourenço devant les tribunaux Londoniens

0
Isabel Dos Santos

C’est un rebondissement dans l’affaire Isabel Dos Santos.  En effet, la fille de l’ex président angolais,  José Édouard Dos Santos, a transmis à la Haute cour de justice de Londres, des documents mettant en doute les révélations des “Luanda Leaks”. 

Des enregistrements audios et vidéos qui metteraient en exergue une  éventuelle machination et instrumentalisahion montée de toutes pièces contre la veuve de Sindika Dokolo. 

Selon un communiqué publié par Black Cube,  l’agence israélienne de renseignement , Isabel Dos Santos serait victime «d’une attaque orchestrée par le  régime  de Lourenço». Le but est de faire main basse, de manière illégale, sur les actifs de la jeune milliardaire.

Michelle Duncan, l’avocate d’Isabel dos Santos, a indiqué que « les preuves présentées à la Cour sont aussi accablantes que troublantes et compromettantes .

  Au moment où nous mettions  sous presse, le regime de Luanda n’avait pas encore réagi officiellement. S’exprimant dans l’anonymat, un fonctionnaire angolais proche du dossier a minimisé la portée d’une telle action qualifiée d’«une simple  opération de communication».

     Rodrigue Fenelon Massala

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here