Afrique du sud : le régulateur durcit le ton contre les cryptomonnaies

0

Le régulateur du marché financier sud-africain a annoncé, jeudi 18 mars, avoir émis un deuxième avertissement aux sud-africains concernant les transactions de cryptomonnaies dans le pays. L’instance a fait savoir qu’elle a constaté une véritable anarchie sur le marché financier où les consommateurs subissent des pertes liées aux actifs cryptographiques.

Dans cette optique, la Financial Sector Conduct Authority (FSCA) exhorte le public, notamment les entreprises de services financiers, à être extrêmement prudent et vigilant. Elle a rappelé que les actifs cryptographiques – y compris les cryptomonnaies comme on les appelle communément – sont des représentations numériques de valeur qui ne sont pas émises par une banque centrale.

Certains des actifs cryptographiques les plus connus incluent Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH). Les actifs cryptographiques sont échangés, transférés et stockés électroniquement. Ils ont été utilisés pour les paiements, les investissements et la mobilisation de capitaux. Cependant, la FSCA a averti que les investissements liés à la cryptographie ne sont pas réglementés par l’Autorité ou par tout autre organisme en Afrique du Sud.

A noter que la nation arc-en-ciel  va se doter bientôt d’une nouvelle réglementation sur la cryptomonnaie  pour protéger les investisseurs. D’ailleurs, certains spécialistes soutiennent que l’Afrique doit faire des efforts pour réglementer le marché de la cryptomonnaie qui gagne de plus en plus de terrain surtout aux Etats-Unis, en Europe et en Amérique.

Selon les statistiques officielles, la plus célèbre des cryptomonnaies, le bitcoin a franchi  en février dernier la barre des 1000 milliards de dollars. Le cours du bitcoin a quasiment doublé  sur les places boursières depuis janvier 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here