FinanceDjibouti entre au capital de la Trade and Development...

Djibouti entre au capital de la Trade and Development Bank

-

Djibouti, par l’intermédiaire de sa Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), a investi 5 millions USD dans le stock de capital de la Trade and Development Bank (TDB), la Banque de commerce et de développement d’Afrique orientale et australe. Le pays de la corne de l’Afrique devient ainsi son 18e actionnaire institutionnel, et la caisse devient le premier investisseur djiboutien dans ses actions de catégorie B.

« Cette nouvelle injection dans le capital de la TDB, alors que la pandémie continue de sévir, souligne la confiance soutenue du marché dans la capacité de TDB de produire une triple performance. Nous saluons la CNSS pour sa contribution au développement durable de la région par cet investissement », a déclaré Admassu Tadesse, PDG de TDB depuis 2011.

Pour sa part, Deka Ahmed Robleh, directrice générale de la CNSS, a indiqué que son institution « se réjouit de cet investissement qui lui permettra de faire fructifier ses ressources tout en maintenant un niveau de risque maîtrisé. Par cette participation, la CNSS entend également soutenir une institution financière qui promeut le développement économique et social de Djibouti et de sa région ».

L’actionnariat de la banque comprend 22 États membres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), et de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD). Il comprend également 2 pays membres non-régionaux, et désormais 18 actionnaires institutionnels, dont des fonds de pension, des assureurs et des institutions de financement du développement.

C’est en 2013, et dans un élan innovateur, que la TDB avait lancé des actions de catégorie B, conçues spécialement pour que les investisseurs institutionnels puissent être au tour de table. Plus d’une douzaine d’investisseurs africains pionniers ont depuis inspiré d’autres investisseurs non-africains à se joindre et à profiter des opportunités d’investissement de l’institution. En 2019, l’Investment Fund for Developing Countries (IFU) du Danemark est devenu le premier fonds européen à acheter des actions de catégorie B de la TDB. Un an plus tard, l’IFU a doublé son investissement, atteignant 40 millions d’USD. A ce jour, presque 225 millions d’USD ont été investis dans les actions de catégorie B de la TDB.

Créée en 1985, la TDB dispose actuellement de plus de 600 milliards d’USD d’actifs dans les fonds de pension du continent.

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X