Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane accuse, Mohamed Bazoum riposte

0
Mohammed Bazoum et Mahamane Ousmane

De notre envoyé spécial à Niamey, Issouf Kamagaté

« Il n’y aura pas de sursaut pour Mahamane. Il est bien connu, il a géré ce pays pendant trois ans où il a été incapable de payer les salaires pendant une année et demi. Les Nigériens gardent de lui ce souvenir de chef d’Etat le plus incompétent et le moins signifiant de notre histoire », a réagi Mohamed Bazoum, candidat du Pnds Tarayya (mouvance présidentielle), le 16 février à Zinder, lors d’une rencontre avec la presse.

Cette sortie du dauphin du président sortant Mahamadou Issoufou est la réponse à la déclaration de son adversaire pour le deuxième tour de la présidentielle, Mahamane Ousmane. Le candidat du Rdr Tchandji avait appelé à un sursaut national pour sa victoire. Il faut dire qu’à quelques jours du scrutin, les deux camps, qui ont pris leur quartier à Zinder, s’accusent mutuellement et contestent la paternité des années pas reluisantes du pays.

Mahamanne Ousmane accuse le pouvoir en place d’avoir géré le pays dans la médiocrité et d’être le principal auteur de la chute du taux de l’indice de développement humain (Idh) du pays, qui cherche encore ses marques. Sur la gestion des appareils de l’Etat,« le bilan du parti au pouvoir est négatif. Ils ont conduit ce pays à la dernière place en termes de résultats de leur gestion vis-à-vis de son impact sur les populations. Le pays est dans une situation dont on ne peut pas imaginer qu’il puisse encore descendre plus bas. Les gens ont faim, soif, sont malades et n’arrivent pas être soulagés. L’éducation est défaillante », s’est insurgé l’ancien président nigérien aujourd’hui candidat de l’opposition.

« Nous avons géré depuis 10 ans. Mahamanne Ousmane a sa part dans ces chiffres qui sont mauvais. Il est l’auteur de ce bilan négatif, car c’est 15 ans avant que nous arrivions. Nous ne sommes pas comptables de ce bilan. Nous avons amélioré la durée de passage d’un enfant à l’école au Niger, qui était auparavant de 6 ans. Le revenu national brut par tête d’habitant et l’espérance de vie également, qui étaient un peu bas quand nous arrivions ont aussi connu une amélioration », riposte Mohamed Bazoum. Qui accuse cependant Hama Amadou (allié de Mahaane Ousmane) d’être aussi à la base des propos “sectaires et xénophobes” sur sa personne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here