Cameroun : la France rééchelonne la dette de 90 milliards de FCFA

0
Le président français Emmanuel Macron et son homologue camerounais Paul Biya

Le Cameroun et la France ont signé un accord portant rééchelonnement de la dette extérieure conformément à l’initiative prise par le G20 en vue d’appuyer des économies en développement à renforcer la lutte contre la Covid-19 et ses effets.

Le report de paiement d’une dette de 89,7 milliards de FCFA, soit environ 136 millions d’euro, vis-à-vis de la France constitue une bouffée d’oxygène pour le Cameroun dans un contexte de crise sanitaire liée au Covid-19 qui a déstructuré l’économie. Ce rééchelonnement de la dette française s’inscrit dans le cadre général défini par le G20, suspendant provisoirement le règlement du service de la dette extérieure en vue de soutenir des économies en développement à faire face à la pandémie.

Une crise sanitaire qui impacte sérieusement sur l’économie nationale, entrainant une chute de la croissance du Cameroun de 4,1% à -2,1% attendu en 2020. C’est dans ce contexte qu’il faut ranger l’ordonnance présidentielle de juin 2020 consacrant la réduction du budget de l’Etat de 4 951,7 milliards de FCFA (7,5 milliards d’euro) à 4 409 milliards (6,6 milliards d’euro), soit une baisse de 11% en valeur absolue.

Les répercussions négatives du Coronavirus conjuguées à l’environnement économique déjà difficile ont entrainé une baisse de 15% de recettes et creusé le déficit budgétaire de 512 milliards de F CFA, à 986,6 milliards. Conséquence, le pays a dû suspendre certains projets de développement à l’instar de la construction des infrastructures, pour se concentrer sur les secteurs sociaux à l’exemple de l’agriculture, l’éducation, la santé, l’eau ou l’énergie qui ont un impact direct sur la population.

Prenant en compte les 30,5 milliards de FCFA représentant cinq conventions de rééchelonnement signées par les deux pays, cela porte l’enveloppe globale à 120 milliards.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here